Les Cent-Jours où la prise de pouvoir de Napoléon

Napoléon Bonaparte ! Ce nom ne laisse pas indifférent. En effet, il a profondément marqué l’histoire de la France. Esprit révolutionnaire et stratège incontournable, il a su renverser le régime absolutiste, dirigé par les grands monarques comme Louis XVI. Retour notamment sur cette période de Napoléon Ier.

Biographie de Napoléon

Napoléon est un homme d’État et premier Empereur français. Il est né à Corse en 1769 et est le fils d’un riche propriétaire de terres. Dès son plus jeune âge, il a été reconnu comme étant un enfant brillant, bien que très turbulent à l’école. Son père lui a alors inscrit dans une école royale militaire, où il restera pendant 5 ans. Plus tard, il sera affecté au régiment d’artillerie de la Fère. La révolution française éclate en 1789 et il est appelé pour réprimer les contestations du peuple.

Face à sa perspicacité et son savoir-faire, de nombreuses armées tentent de le persuader. Il est nommé général de brigade de l’artillerie française en Italie, en 1793. Il arrive à vaincre les Autrichiens, ce qui va accentuer sa notoriété et sa réputation. Désormais, Napoléon est un homme utile, mais craint par le gouvernement.

Prise de pouvoir par Napoléon

Napoléon rentre en France en 1799. Il est de suite, rapproché par des hommes politiques qui souhaitent renverser le gouvernement en place. Il prépare alors, un coup d’État, et arrive à détrôner le pouvoir le 9 novembre 1799. Il créé un nouveau régime appelé « consulat » et devient ainsi le premier consul de France. Pendant son règne, il a su rétablir la paix en France. Il est alors couronné premier empereur de la France par le Pape Pie VII et acquiert le nom de Napoléon Ier.

Mais malgré son succès et sa forte notoriété, Napoléon a dû faire face à l’hostilité des Britanniques, qui entrent en guerre avec la France. L’Espagne, la Russie et l’Allemagne se sont même alliés contre lui. En 1812, la campagne de Russie devient sa première défaite et a bouleversé la situation de la France. N’arrivant plus à vaincre ses ennemies, il abdique en 1814. La royauté est alors restaurée et il s’exile à l’île d’Elbe.

La période des cents jours et le déclin de Napoléon

En 1815, Napoléon revient en France et tente de reprendre le pouvoir, avec de nombreux partisans à son côté. Profitant de l’absence de son surveillant, il va entrer dans la capitale et va former un nouveau gouvernement. Cependant, les autres pays européens vont s’allier et provoquer une guerre contre Napoléon. Malgré ses nombreuses tentatives, il n’arrive pas à les vaincre ; ce qui entraînera une nouvelle abdication, cent jours seulement après sa reprise de pouvoir. Il meurt en 1821, suite à un cancer de l’estomac.

Aujourd’hui, de nombreuses œuvres artistiques sont toujours réalisées à la mémoire de ce fameux révolutionnaire français.